logo-smartphone.png

SOCIETE HISTORIQUE DU VIe ARRONDISSEMENT

AccueilActivitésConférencesConférence: "La chapellerie à Saint-Germain-des-Prés dans la première moitié de l'époque moderne", par Tiphaine Gaumy

Conférences

Conférence: "La chapellerie à Saint-Germain-des-Prés dans la première moitié de l'époque moderne", par Tiphaine Gaumy

r-ecole-med40-chapeau-fort-400
14 Déc 2017
Tiphaine Gaumy, archiviste paléographe, docteur en histoire

Des guerres de Religion au début de l’âge classique, la chapellerie parisienne est une activité industrielle et économique importante, qui évolue à la faveur des conflits politico-religieux et du développement du commerce colonial. Cette industrie, bien présente dans le quartier parisien de Saint-Germain-des-Prés, y montre des traits spécifiques, en particulier dans le domaine juridique. Les chapeliers germanopratins, tels que Jacques Thireul, Martin Médelin, Jacques Collin ou Daniel Hélot, sont des exemples de la grande diversité que l’on trouve dans leur vie professionnelle ou privée. Les archives les concernant nous permettent d’évoquer toute la richesse de ce métier, à l’ombre de l’abbaye et de la foire Saint-Germain.Des guerres de Religion au début de l’âge classique, la chapellerie parisienne est une activité industrielle et économique importante, qui évolue à la faveur des conflits politico-religieux et du développement du commerce colonial. Cette industrie, bien présente dans le quartier parisien de Saint-Germain-des-Prés, y montre des traits spécifiques, en particulier dans le domaine juridique. Les chapeliers germanopratins, tels que Jacques Thireul, Martin Médelin, Jacques Collin ou Daniel Hélot, sont des exemples de la grande diversité que l’on trouve dans leur vie professionnelle ou privée. Les archives les concernant nous permettent d’évoquer toute la richesse de ce métier, à l’ombre de l’abbaye et de la foire Saint-Germain.

292

Rechercher